Communiqué de presse

Communiqué de presse :

C’est finalement 330 arbres qui ont été plantés par l’association Autour du Canal de Bourgogne, et leurs souscripteurs, ce 25 novembre, jour de la Ste Catherine. Ainsi sur plus de 2 km, on trouve désormais :

  • 180 peupliers noirs d’Italie, utilisés comme brise-vent à l’époque du halage

  • 150 érables planes sur un secteur où l’eau est plus rare, et qui offrent de belles couleurs à l’automne

NB : 12 fruitiers seront plantés dans les prochaines semaines à proximité des maisons éclusières, comme à l’origine du canal, pour concourir à l’autarcie des familles d’éclusiers.

Cette opération de plantation était en fait l’aboutissement d’un processus lancé dès le printemps dernier.

Une balade gourmande avait été organisée le 25 juin dans la vallée de Marigny, pour sensibiliser les riverains à son mauvais état (maisons, arbres …)

A la suite de quoi, une campagne de financement participatif avait été mise en place via internet, pour 1 mois.

L’objectif initial était de 160 arbres, mais c’est au final 342 qui ont été souscrits; ⅓ via internet, et ⅔ par voie traditionnelle.

A noter l’attribution d’une subvention de la Région BFC, via le plan “Bocage”, sur 160 arbres (quantité prévue lors du dépôt de dossier en juin).

Ce sont les biefs 57Y, 56Y et 55Y, juste en aval de la vallée de Marigny, qui ont été choisis pour cette plantation. Il y a dans ce secteur (Montbard Venarey) une quinzaine de km où, suite à la tempête de dec 99,  il n’y a plus un arbre (anciennent des peupliers blancs). On ne devine plus le canal dans la plaine, l’eau se réchauffe, la végétation aquatique progresse, et pas une once d’ombre à offrir aux vélos et aux bateaux.

L’association attendait la date propice pour la plantation, en se référant au dicton populaire “A la ste Catherine, tout bois prend racine”.
Malgré une météo peu favorable, les souscripteurs ont répondu présents, et sont massivement venus planter leurs arbres. Ce côté participatif intéressait au moins autant l’association que le financement lui même. En effet la symbolique de planter son arbre est forte, surtout lorsque ce sont les enfants qui mettent la main à la pâte. Il y a là un lien intergénérationnel, un enracinement dans un territoire, un engagement sur l’avenir, une inscription dans un temps long, etc … Tous ces éléments concourent à la réappropriation du canal par ses riverains, indispensable pour la sauvegarde de ce tronçon de canal menacé.

Cette opération est donc un plein succès pour l’association qui finit en beauté cette année.

Le dernier rendez-vous de 2017 sera l’AG, qui se tiendra le 14 décembre à la salle des associations de Marigny le Cahouet, à 18 h. On y élira le nouveau bureau, et on ébauchera le programme 2018.

Venez nombreux !

NB : Pas de plantation prévue pour 2018. L’association a voulu montrer que c’était possible, mais elle ne veut pas se substituer aux entreprises dont c’est le métier, et le gagne-pain.

 

Publicités